Guide et démarches pour réaliser un appel d’offre pim

PIM

Publié le : 23 octobre 20236 mins de lecture

Sur le marché, il est important d’employer des méthodes innovantes pour fidéliser la clientèle. L’utilisation d’un logiciel permettant d’optimiser la gestion des données, ainsi que de les simplifier, est un apport considérable pour les services qui les utilisent, pour les rendre le plus fluide possible. Cela peut aussi faciliter la structuration des relations avec les clientèles. Le PIM aide à faciliter la tâche pour la manipulation simultanée des données, surtout quand les fiches produits doivent être traduits dans plusieurs langues.

Qu’est-ce que le PIM ?

PIM ou Product Informations Management est traduit en français par la Gestion de l’Information produit, est un logiciel qui permet de faciliter la structuration des données d’une entreprise, en rapport avec la vente, ainsi qu’avec la promotion des produits travaillés. Les fiches produits traitées viennent directement des sources et de la base de données de l’entreprise en question. Les données traitées seront alors disponibles en internes et visibles en externe. Il est possible d’accompagner ses clients à travers une plateforme de gestion d’expérience produit spécialisée en la matière, comme goaland.fr. Les étapes pour l’appel d’offres PIM sont surtout utile en matière de vente, ou de différents projets en ligne.

Elaboration du dossier pour lancer un appel d’offres PIM

Il est important de prendre connaissance des solutions disponible sur le marché PIM pour bien structurer le dossier. La première étape est donc d’effectuer une analyse du marché. Cela permettra d’avoir une vision globale des informations nécessaires, ainsi que des options potentielles. Ensuite, établissez votre périmètre du projet PIM. Pour cela, il faudra renseigner les informations sur l’entreprise, avec un descriptif des activités, présenter les raisons qui vous motivent à choisir un PIM, renseigner le cahier de charge sur le plan fonctionnel et technique, et indiquer les périodes souhaitées pour le lancement du projet.

Dans un appel d’offre PIM, il est important de présenter un dossier complet et bien précis selon le secteur d’activité, pour pouvoir effectuer une sélection PIM adéquate lors de la prochaine étape. C’est à travers le dossier que doit se faire la compréhension des besoins de l’entreprise, ainsi que ses attentes fonctionnelles sur le plan du marché PIM. Cela aidera aussi à convaincre les partenaires potentiels, et à optimiser les premiers échanges.

Le contact et le choix de prestataire

Après la consultation du dossier, les prestataires potentiels vont envoyer des retours. Il faudra étudier un à un leurs dossiers, ainsi que les offres qu’ils proposent, afin de réduire les solutions pour une meilleure sélection PIM. C’est à ce moment qu’il faudra voir les avantages, ainsi que les inconvénients des solutions proposées par les différentes offres des différents prestataires, et d’analyser laquelle peut répondre le plus aux besoins de votre projet.

Ensuite, ces prestataires sont invités à une rencontre pour pouvoir présenter une démonstration directe des solutions apportées. Il faudra aussi se renseigner sur ces prestataires en question pour prendre connaissance de leurs différentes fonctionnalités. Pendant cette présentation, il est important de s’assurer que les partenaires potentiels ont eu une bonne compréhension de la problématique posée. La qualité de cet échange est cruciale pour le choix de solution PIM. L’entreprise doit déjà avoir une idée sur la qualité du prestataire qu’elle doit choisir.

À présent, il faut penser à élaborer une liste restreinte de prestataire. L’idéal est de réduire la liste à deux ou trois partenaires, pour pouvoir effectuer un échange et une analyse plus approfondie. Lors de cette entrevue, il est important d’effectuer une étude personnalisée se basant sur les données fournies par l’entreprise, avec une simulation des actions souhaitées. Confronter les prestataires choisis aux contraintes imposées est important, pour se faire une idée sur la qualité de service et pour qu’ils puissent aussi avoir une vision plus précise des objectifs fixés. Dans une sélection PIM, il est important que les prestataires présentent un POC ou Proof of Concept.

Choix de solution PIM et contractualisation

Après avoir confronté les prestataires aux différents obstacles du projet, il faut se poser la question suivante : « Lequel peut le plus s’adapter au projet ? ». Une projection est nécessaire à travers la future collaboration. I faudra aussi prendre en compte les points de vue des personnes concernées, c’est-à-dire les travailleurs qui seront impactés par la solution. En effet, la mise en place d’un PIM a plusieurs conséquences sur les méthodes de travail de chacun, il faut savoir avec lequel des solutions vos employés pourront plus facilement se familiariser.

La sélection PIM étant effectuée, il faudra ensuite rédiger un contrat détaillé pour régulariser et officialiser le début de la collaboration avec le prestataire choisi. Le contrat devra comporter toutes les conditions de travail auquel le prestataire est soumis, mais aussi les closes des différentes négociations entre le représentant de l’entreprise et de la solution PIM choisie. Le contrat devra être signé et vérifié pour que la collaboration puisse commencer. Le projet PIM peut à présent démarrer.

Plan du site